Articles avec #cgt carrefour contre le plan bompard tag

Publié le 9 Février 2019

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #Info Nationale Syndicat CGT CSC, #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 21 Juin 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 19 Juin 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 16 Juin 2018

CARREFOUR SUPPRIME 2400 EMPLOIS, VA VSERSER 17 MILLIONS € A SON ANCIEN PDG

En sus, les actionnaires ont approuvé une convention qui accorde 3,98 millions d’euros d’indemnité pour respect d’une clause de non-concurrence de dix-huit mois à celui qui, à l’âge de 68 ans (il en a désormais 69), a fait valoir ses droits à la retraite. A ce titre, il touchera 517 810 euros de retraite supplémentaire par an.

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 14 Juin 2018

Rassemblement CGT devant un Carrefour Contact qui doit fermer
Chez Carrefour, la CGT ne désarme pas. Opposée à la fermeture des magasins de proximité, la CGT appelle à une mobilisation le vendredi 15 juin à Aubervilliers, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

Le parallèle, toujours, est saisissant. D'un côté, Carrefour :

  • touche en moyenne 400 millions d'euros par an d'aides publiques (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, exonérations de cotisations sociales) ;
  • distribue aux actionnaires 516 millions d'euros de dividendes en 2016 ;
  • ses dirigeants s'augmentent de 78 % sur 2017 ;
  • l'ancien PDG, Georges Plassat, mène une retraite dorée à 517 810 euros par an et a touché pour 2016 près de 10 millions d'euros
 

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 10 Juin 2018

CARREFOUR JE SUIS GEORGE PLASSAT

𝐉𝐄 𝐒𝐔𝐈𝐒 Georges Plassat ex-PDG de Carrefour
Prime surprise (Juin 2018) 900 000 euros "au titre des bons résultats de l’entreprise en 2017" à son départ, il a touché 16 millions d'euros et une retraite à vie de 517 810 euros par an.

🔻 George Plassat, PDG du groupe Carrefour de 2012 à 2017 et désormais à la retraite, va toucher une prime de près de 900 000 € pour ses bons résultats. Alors que plus de 2 000 salariés vont être licenciés.
L'homme n'était pourtant pas parti les mains vides. Après cinq années passées à la tête du groupe, Plassat a touché lors de son départ 13,2 millions d'euros de rémunérations diverses et variées, auxquelles s'ajoute une prime de départ de 4 millions d'euros. Selon Libération, qui a révélé l'affaire, pour contourner le code du Medef qui recommande de ne pas verser une telle prime aux dirigeants partant à la retraite, le groupe Carrefour a fait signer une clause de non-concurrence à George Plassat, et liée la prime à cette clause.

Ce n'était visiblement pas suffisant pour le conseil d'administration du groupe, qui a donc décidé de lui attribuer (si l'assemblée générale le valide dans une semaine) une prime de 896 593 euros de part variable au titre des bons résultats de 2017. Lors de ce même CA, la retraite annuelle versée par Carrefour à George Plassat a été portée de 453 000 euros à 517 810 euros. Soit quelque 43 150 euros mensuels.

Ironie de l'histoire, qui va sûrement laisser un goût plus qu'amer dans la bouche des salariés, c'est George Plassat qui a fait racheter à Carrefour les 800 magasins Dia en juin 2014. On connaît la suite…

+Infos
🔹Carrefour : des milliers d'emplois supprimés et un ex-PDG qui s'enrichit
https://francais.rt.com/…/51363-carrefour-des-milliers-d-em…

🔹Carrefour : le bonus de l'ex-PDG qui fait désordre
https://www.ladepeche.fr/…/2813858-carrefour-le-bonus-de-l-…

#Carrefour #France #DIA

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard, #INFORMATIONS SITE DE CSC SAINT GILLES, #Info Nationale Syndicat CGT CSC

Repost0

Publié le 9 Juin 2018

Tandis que plus de 1 700 postes vont disparaître avec la fermeture de magasins ex-Dia, la CGT révèle la mise sur la touche d’une offre de reprise de 152 commerces qui proposait de sauver plus de mille emplois. Les syndicats n’ont jamais été informés de son existence.
Carrefour France a tout prévu pour se séparer de ses magasins intégrés ex-Dia et de ses milliers de salariés. Tout prévu, sauf d’informer les syndicats de l’existence d’un éventuel repreneur qui n’a pas été retenu par l’enseigne. C’est ce que révèle la CGT de l’entreprise, preuves à l’appui. Un document interne, élaboré par un cabinet indépendant, confirme les lacunes d’information de la part du groupe. Pourquoi, selon quels critères l’offre qui aurait peut-être pu sauver 152 magasins et les emplois de leurs salariés a-t-elle été éliminée ? A-t-elle seulement été étudiée par le groupe ? Contacté par l’Humanité, le premier employeur privé de France (115 000 salariés) n’a pas répondu à nos sollicitations.

Carrefour a négligé certaines obligations légales

Tout commence le 23 janvier dernier, lors de la présentation du plan Carrefour 2022 par le patron, Alexandre Bompard. Les syndicats apprennent par voie de presse la mise en vente de 272 magasins et un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). Ce projet de casse sociale vise à sortir du périmètre les supérettes de proximité rachetées en 2014 à Dia, une ex-enseigne espagnole de hard discount. Les feux sont au vert pour les candidats repreneurs, aux profils variés, pour déposer jusqu’au 4 juin une solution de reprise à l’enseigne de distribution. Résultat des courses, lundi, le comité central d’entreprise (CCE) de la filiale Proximité de Carrefour officialise la fermeture de 243 supérettes et la vente de seulement 29 magasins à des concurrents type Lidl. Plus de 1 700 postes vont disparaître. « Ces magasins perdaient 180 millions d’euros par an, ils n’étaient plus attractifs et n’ont donc pas suscité l’intérêt de repreneurs », explique Carrefour au Parisien-Aujourd’hui en France.

 

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 8 Juin 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard, #Info Nationale Syndicat CGT CSC, #INFORMATIONS SITE DE CSC SAINT GILLES

Repost0

Publié le 8 Juin 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 7 Juin 2018

LE PARTAGE CHEZ CARREFOUR

! RÉPARTITION DES RICHESSES !

C'est bientôt la grand-messe des gloutons, des «jamais-rassasier» : plus connus sous le nom d'actionnaires, dont leur seule ACTION consiste à ramasser les fruits de NOTRE travail.

La CGT, encore et toujours au combat, vous donne rendez-vous le vendredi 15 juin à Aubervilliers pour un grand rassemblement aux Docks Pullman où se tiendra l'Assemblée Générale des actionnaires du groupe.

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard, #Info Nationale Syndicat CGT CSC, #INFORMATIONS SITE DE CSC SAINT GILLES

Repost0

Publié le 7 Juin 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard, #Info Nationale Syndicat CGT CSC, #INFORMATIONS SITE DE CSC SAINT GILLES

Repost0

Publié le 7 Juin 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0