Publié le 16 Février 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #NEWS CGT

Repost0

Publié le 16 Février 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 16 Février 2018

Action Market Paris Italie contre le plan Bompard ce samedi 10 février 2018
Débrayage de 9h à 12h contre le passage en location gérance et contre le plan Bompard.
70% des salariés ont débrayés.

 

ENSEMBLE plus FORTS

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 16 Février 2018

Carrefour Vaulx en Velin (69) - Plan Bompard on n'en veut pas.
Les camarades étaient présent ce jeudi 15 février 2018 à carrefour Vaulx en Velin pour dire non au plan Bompard.
BRAVO A EUX

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 16 Février 2018

CGT CASTORAMA : 446 suppressions d'emplois !!!

Le 13/02 s’est tenu le CCE tant attendu où la direction générale devait répondre à nos questions notamment sur le périmètre et le nombre exact des salariés touchés par la suppression ou le transfert de poste sur le siège et les établissements Castorama.

La sentence est tombée !!! pas moins de 446 postes supprimés dont 125 transférés chez KIPF, une filiale de Kingfisher sans avenir économique ni social....

Même si l’on n’est pas surpris sur le nombre de postes supprimés puisqu’on avait estimé à 500 postes menacés rien que chez Castorama, lors de l’annonce par vidéo de Véronique Laury en Novembre dernier, il est toujours inacceptable pour la CGT de tolérer ces suppressions de poste pour leur permettre de continuer d’engraisser les actionnaires !!!

Cette restructuration de notre enseigne mené par Kingfisher sous le signe de la compétitivité n’a pour notre organisation pas lieu d’être, les différents projets actuels et le rapprochement de plus en plus flagrant avec l’enseigne Brico-dépôt nous donne pas bon espoir sur le futur de notre enseigne…

Pour la CGT les 446 suppressions d’emploi ne sont qu’une prémices de la transformation du groupe qui ne va pas se contenter de s’arrêter là !!!

⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️
Et à en croire le discours de notre DG CASTORAMA, Marc TENART, qui prône pour l’intelligence artificiel, les caisses automatiques et notre logistique pourraient être la prochaine étape…
⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️⚠️

De plus, à la première lecture du Livre I sur les mesures sociales envisagées à minima présentés lors du CCE laissent entrevoir une future négociation du plan de sauvegarde emploi très compliqué…

Mais il est hors de question pour la CGT de laisser la direction de CASTORAMA faire ce qu’ils veulent pour leurs profits personnels !

Nous combattrons toujours pour les droits des salariés !!

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #NEWS CGT

Repost0

Publié le 16 Février 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 16 Février 2018

Midi Libre révèle le calendrier des fermetures des Carrefour En savoir plus sur http://www.midilibre.fr/2018/02/15/menace-sur-273-carrefour-en-france-midi-libre-revele-le-calendrier-des-fermetures de carrefour

 

E XCLUSIF MIDI LIBRE -  Après la liste des magasins menacés, dévoilée sur notre site, Midi Libre s'est procuré un calendrier confidentiel qui planifie les dates de fermeture, dans l'hypothèse où les magasins ne trouveraient pas de repreneurs. Retrouver le détail pour chaque magasin. 

Carrefour se prépare au pire. Toujours à la recherche de repreneurs pour ses 273 magasins menacés de fermeture en France, le géant de la distribution a d'ores et déjà prévu leur baisser de rideau. Au cas où. Pour chacun d'entre eux, une date fatidique a été fixée afin d'anticiper le scénario le plus noir : une cessation d'activité de ces supermarchés de proximité s'ils ne passent pas en de nouvelles mains.


En savoir plus sur http://www.midilibre.fr/2018/02/15/menace-sur-273-carrefour-en-france-midi-libre-revele-le-calendrier-des-fermetures,1628859.php#kmxbGuruXhjqggUi.99

 

Dans cette hypothèse, les fermetures de ces Carrefour Contact, Contact Marché et City s'enchaîneront en France pendant trois semaines, du 30 juin au 21 juillet 2018, comme le montre un calendrier confidentiel interne auquel Midi Libre a eu accès.

"Les salariés pas forcément au courant"

Ce prévisionnel a été présenté le 12 février en Comité central d'entreprise. "Cette liste est totalement confidentielle, les salariés ne sont pas forcément au courant de ces dates et ce n'est pas définitif : si un repreneur se positionne sur un magasin, il n'y aura pas de fermeture (du supermarché, NDLR)", a rappelé jeudi 15 février une responsable de la communication de Carrefour sollicitée par Midi Libre. "On est à la recherche de repreneurs", ajoute-t-on chez le géant de la distribution.

La chaîne de supermarchés hard-discount Aldi suivrait, par exemple, de près le dossier, rapporte Philippe Allard, représentant CGT pour le groupe Carrefour, mais sans confirmation officielle de son intérêt pour certains magasins à ce stade. Reste une interrogation : la restructuration du groupe s'arrêtera-t-elle aux annonces du PDG Alexandre Bompard, ce plan 2022 qui prévoit la suppression de milliers d'emplois et un virage stratégique vers le commerce en ligne et le bio ?

LIRE AUSSI - La carte des 273 Carrefour menacés de fermeture en France

La confirmation, cette semaine, de la fermeture d'un Carrefour Market à Béziers, qui ne figurait pas sur la liste des 273 supermarchés menacés dévoilée par Midi Libre le 2 février, est présentée par l'enseigne comme "un cas isolé". Mais, selon une source syndicale, d'autres supermarchés pourraient être sur la sellette en région Paca, des informations qui ne sont pas confirmées ou infirmées pour l'heure par Carrefour.

LIRE AUSSI - Carrefour : l'amertume des salariés biterrois face à un avenir incertain

Des efforts demandés aux actionnaires

Les actionnaires du groupe "doivent participer aux efforts", a demandé, en tout cas, jeudi 15 février, Laurent Berger, numéro un de la CFDT, en réclamant "une année blanche sur le versement des dividendes". Des efforts qui pèsent, pour l'heure, sur les salariés dont l'avenir s'assombrit. Carrefour a prévu une batterie de mesures pour réduire les risques psychosociaux en interne. Avec, notamment, ce projet de formation au titre évocateur : “Manager dans la complexité et l'incertitude”.

 

LIRE AUSSI - Carrefour : la carte des 16 magasins qui pourraient fermer en Occitanie


En savoir plus sur http://www.midilibre.fr/2018/02/15/menace-sur-273-carrefour-en-france-midi-libre-revele-le-calendrier-des-fermetures,1628859.php#kmxbGuruXhjqggUi.99

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 15 Février 2018

Brest : les agriculteurs s'en prennent à la grande distribution
Pneus déposés par des agriculteurs devant le Carrefour de Brest ce jeudi matin très tôt / © France 3 Bretagne - G. Queffélec

Ce jeudi 15 février, des agriculteurs ont déposé pneus et détritus devant l'hypermarché Carrefour de Brest. Ils entendent ainsi maintenir la pression sur la grande distribution.

Par Thierry Peigné

Ils sont venus avec une trentaine de tracteurs, peu avant 6h, bien avant le lever du jour. Dans les remorques, des pneus, de la terre, du fumier, de la paille et même des déchets en fibre d'amiante. Tous ces détritus ont été déversés devant l'entrée et sur le parking de l'hypermarché Carrefour, quartier de l'Europe.
 
Les agriculteurs entendent ainsi aux quatre coins de la Bretagne maintenir la pression sur la grande distribution. Une mise en garde alors que se terminent dans quelques semaines les négociations annuelles sur les prix, entre la grande distribution et ses fournisseurs. 
 


Selon les agriculteurs, les GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) exigent des prix toujours plus bas qui ne permettent pas aux agriculteurs de vivre dignement. Les manifestants demandent depuis longtemps une meilleure répartition des marges. Ils exigent que la charte de bonnes pratiques signée lors des États Généraux de l'Alimentation en décembre dernier soit réellement appliquée.

 

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #NEWS CGT, #Info Nationale Syndicat CGT CSC

Repost0

Publié le 15 Février 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #NEWS CGT, #Info Nationale Syndicat CGT CSC

Repost0

Publié le 15 Février 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0

Publié le 15 Février 2018

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #NEWS CGT, #Info Nationale Syndicat CGT CSC

Repost0

Publié le 15 Février 2018

200 000 représentants du personnel menacés de disparition
Les principaux syndicats devraient perdre près d'un tiers de leurs représentants suite à l'ordonnance Macron, d'après Le Canard Enchaîné.

Sur les 700 000 représentants du personnel (délégués syndicaux, élus au comité d'entreprise etc.), 200 000 risquent de disparaître d'ici à décembre 2019, révèle Le Canard enchaîné. En cause, l'ordonnance Macron qui prévoit de réduire ces effectifs au sein d'un seul organisme par entreprise : le comité social et économique.

"Valoriser les compétences"

 

Les chiffres de cette diminution drastique ont été communiqués lors d'une réunion du Ministère du travail qui s'est tenue le 31 janvier dernier. Un rapport sur la valorisation des compétences des représentants syndicaux a été confié par la Ministre Muriel Pénicaud à Jean-Dominique Simonpoli, ancien responsable CGT, et à Gilles Gateau, DRH d'Air France.

Les principaux syndicats concernés seraient la CGT et la CFDT qui verraient, chacune, 60 000 de leurs délégués disparaître. La FO en perdrait 35 000 et les autres structures renonceraient, au total, à 50 000 de leurs représentants.

Les "emmerdeurs" 

"Les délégués du personnel [...] étaient, en effet, considérés par nombre de patrons comme des emmerdeurs patentés [qui] nuisaient gravement à la santé de l'entreprise en exigeant que le boulot nuise un peu moins à celle des salariés...", grince Le Canard.

Mais si cette mesure inquiète, par ailleurs, cela tient au fait que les crédits d'heures qui étaient accordés à ces élus mis sur la touche, devraient être redistribués aux représentants restés en place. Les militants craignent, par conséquent que leurs délégués n'aient plus le temps de défendre leurs salariés.

Voir les commentaires

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #NEWS CGT, #Info Nationale Syndicat CGT CSC

Repost0