Que faire en cas de conflit avec son employeur ?

Publié le 27 Janvier 2019

Que faire en cas de conflit avec son employeur ?

Toute personne peut, au cours de sa carrière professionnelle, faire face à une situation conflictuelle avec son employeur, et ce pour plusieurs raisons : harcèlement, non-paiement du salaire, licenciement abusif…

Quelle que soit la nature du litige, le salarié ne doit en aucun cas laisser perdurer cette situation et doit réagir rapidement. Il est bien sûr possible de démissionner, mais d’autres solutions moins radicales existent.

La discussion avant tout

Avant d’avoir recours à toute action juridique, il est conseillé au salarié d’avoir une discussion avec son employeur. En effet, avoir recours à une discussion peut être opportun puisque dans ces conditions, une solution à l’amiable peut être trouvée.

Il est important pour l’employé de s’assurer d’être dans son bon droit avant d’émettre une contestation auprès de son employeur. L’inspection du travail, les représentants du personnel de l’entreprise ou même un avocat en droit du travail peuvent alors conseiller le salarié et l’orienter dans ses démarches.

En aucun cas il ne doit s’agir d’un affrontement. Toutefois, le salarié doit se montrer ferme et ne pas fléchir. De plus, il devra signifier que si la situation perdure, il sera contraint de saisir le tribunal compétent.

Contacter l’inspection du travail

Lorsque le dialogue avec l’employeur n’aboutit à rien, le salarié peut prendre contact avec l’inspection du travail qui veille au respect des règles du droit du travail.

L’inspection du travail peut être saisie lorsque le salarié est en désaccord avec le chef d’entreprise sur des sujets tels que le paiement du salaire, en cas de discrimination, de harcèlement moral ou sexuel ou à propos d’une sanction disciplinaire.

A savoir : l’entreprise doit d’afficher les coordonnées de l’inspection du travail compétente au sein de ses locaux.

Saisir le Conseil de Prud’hommes et le tribunal compétent

Si malgré les sollicitations, aucune conciliation à l’amiable n’est possible, le salarié dont l’employeur commet un manquement grave au droit du travail peut saisir le Conseil de prud’hommes (CPH).

Il est primordial pour le salarié d’être attentif et de respecter la procédure de saisine ainsi que la compétence territoriale du CPH afin que son action aboutisse le plus rapidement possible.

Il est préférable pour le salarié en conflit avec son supérieur d’avoir recours à un expert en droit du travail, qui saura l’orienter au mieux dans la marche à suivre. Agir seul n’est pas recommandé, un professionnel du droit du travail maîtrisera les tenants et aboutissants du litige et pourra vous défendre quelle que soit votre situation.

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #DROIT DU TRAVAIL

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article