A quoi ça sert ? Obtenir une certification Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité Valider son expérience pour soi Faire reconnaître ses compétences Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours Changer d’emploi Evoluer professionnellement / Obtenir une augment

Publié le 8 Janvier 2019

 

La validation des acquis de l'expérience (VAE)
 

 

La validation des acquis de l'expérience est une mesure qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir une certification professionnelle. Trois ans d’expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires.

Fonctionnement de la VAE

La VAE permet d'obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Il se présente ensuite devant un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme visé. En cas de validation partielle des acquis, des prescriptions sont proposées au candidat en vue d'obtenir la totalité du diplôme.

Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience

  • salariés,
  • non salariés,
  • demandeurs d'emploi indemnisés ou non,
  • personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc.

La seule condition requise est d'avoir exercé une activité d'une durée de trois ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme visé.

À qui s'adresser ?

Du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) au brevet de technicien supérieur (BTS) : s'adresser aux dispositifs académiques de validation des acquis (DAVA). Il en existe un par académie.

Texte de référence

Loi n°2002-73 du 17 janvier 2002
Loi de modernisation sociale

Le portail vae.gouv.fr

  • informations destinées au grand public et aux entreprises
  • documents de référence
  • liste des points d'information-conseil par région

www.vae.gouv.fr

En savoir plus
Documents à consulter

Validation des acquis dans l'enseignement supérieur en 2011
Note d'information n°12.31 - éducation nationale / enseignement supérieur et recherche - décembre 2012

Diplômes technologiques et professionnels : 21 000 dossiers VAE examinés en 2011
Note d'information n° 12.30, éducation nationale / enseignement supérieur et recherche - décembre 2012

 
Sites à consulter

Éduscol
Validation des acquis de l'expérience
La VAE, un droit individuel
La VAE pour les diplômes du CAP au BTS
Déposer un dossier : coordonnées des DAVA

France VAE
Le réseau des dispositifs académiques de validation des acquis de l'expérience de l'Éducation nationale
Dates des réunions d'information dans les DAVA

Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
Les certifications enregistrées à la RNCP
www.cncp.gouv.fr

Centre INFFO
Présentation des dispositifs de la formation professionnelle continue
www.centre-inffo.fr

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Fonctionnement de la VAE dans l'enseignement supérieur
www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

Formation continue universitaire
Annuaires, offres de formation, etc.
www.fcu.fr

A quoi ça sert ?

  • Obtenir une certification
  • Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité
  • Valider son expérience pour soi
  • Faire reconnaître ses compétences
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
  • Changer d’emploi
  • Evoluer professionnellement / Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle
  • Développer sa confiance en soi

Comment ça marche ?

Vous transmettez à l’autorité certificatrice un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury ou vous lui présenterez votre dossier. Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation. L’ensemble de la démarche dure entre huit et douze mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Si vous êtes salarié, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur si vous le souhaitez. A aucun moment vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur de la démarche.

Découvrez les étapes de la VAE

Une démarche VAE doit être planifiée dans le temps.

 

 

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #Droit des salariés

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article