Carrefour : une quinzaine de magasins fermeront d'ici l'été, en Normandie

Publié le 22 Mai 2018

Le groupe Carrefour entendait se séparer d'une quinzaine de magasins en NormandieCes derniers n'ayant pas trouvé de repreneur, ils devraient fermer d'ici cet été. 

Par L.A.

Une quinzaine de magasins fermeront en Normandie avant l'été

Nos confrères du Midi Libre ont dévoilé un rapport confidentiel de Carrefour établissant le chiffre de 227 magasins sans offres de reprises (sur les 273 concernés par une cession). 2100 emplois sont ainsi menacés par ces fermetures.

Parmi les établissements concernés en Normandie :  Alençon,  Bois-Guillaume Route de Neufchatel, Caen Demi-Lune, Coutances, Evreux Lepouze, Gournay-en-Bray, Grand-Couronne, Le Havre rue de Cayeux,  Lisieux, Mezidon-Canon, Periers, Peronne, Saint-Etienne-du-Rouvray, Saint-Marcel, Saint-Vigor-le-Grand, n'ont pas obtenu de proposition de reprise et devraient fermer, faute de repreneur. Il s'agit essentiellement de magasins Contact, Contact Marché et Carrefour City.

Le groupe Carrefour a confirmé les informations du Midi Libre et précise que les offres de dernière minute pourront être examinées jusqu'au 4 juin. 

 

227 magasins Carrefour fermeront, faute de repreneurs 

Le 23 janvier dernier, Alexandre Bompard, le PDG du groupe Carrefour présentait un "plan de transformation à l'horizon 2022" du géant de la distribution qui opérait un virage vers le commerce en ligne et le bio.
Le Groupe annonçait se séparer de 273 de ses magasins avec l'objectif de réduire ses coûts de 2 milliards d'euros d'ici 2020. Un plan de 2400 départs volontaires était aussi prévu dans les sièges (sur un effectif de 10 500 salariés répartis sur 12 sites).
 

 

Le 5 février dernier, alors que les salariés du Carrefour Contact de Caen Demi-Lune étaient en grève, ils évoquaient déjà cette fermeture, présentée alors encore comme une cession : "on ne s'attendait pas à ça, le magasin fait du chiffre, on a quand même des clients réguliers, ça a été le coup de massue", racontait alors Cédric Fredel (CGT), chef de magasin, "Ils (la direction) nous ont dit qu'ils allaient chercher des repreneurs or la liste ne mentionne pas une reprise mais un projet de cession donc l'inquiétude est grande. Trouver un emploi dans le bassin d'emploi du Calvados c'est compliqué" .

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article