227 magasins Carrefour sans repreneur : "c'est un énorme gâchis

Publié le 21 Mai 2018

Sur les 273 magasins Carrefour menacés de fermeture, 227 n'ont pas encore trouvé de repreneur, selon un document confidentiel révélé par "Midi Libre" samedi.

Alors que le groupe Carrefour a annoncé la suppression de 2.400 postes en janvier dernier, 273 magasins de l'enseigne sont menacés de fermeture. Parmi eux, 227 n'ont toujours pas de repreneur, révèle Midi Libre samedi.

227 magasins menacés de fermeture. Selon un rapport confidentiel transmis par la Directe (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi), 2.100 emplois sont menacés par ces fermetures de magasins. Toutes et tous les types de commerces (Carrefour Contact, Contact Marché et City) toutes les régions sont touchées par ce plan destiné à relancer le géant de la grande distribution. Le groupe à d'ailleurs confirmé samedi à Midi Libre que "227 magasins n'ont pas trouvé de repreneurs et fermeront au cours de l'été" bien que des offres puissent encore être étudiées jusqu'au 4 juin.  

"Favoriser le reclassement interne". Mais le groupe Carrefour tente de rassurer en annonçant que les ressources humaines sont mobilisées pour "favoriser le reclassement interne des salariés", ajoutant que 76 d'entre eux ont déjà retrouvé un emploi au sein du groupe. "240 candidature sont en train d'être étudiées". Par ailleurs, Carrefour assure avoir "reçu et étudié" 23 offres "fermes" de rachat tandis qu'il attend encore des propositions concernant 22 autres magasins d'ici début juin.

1.000 salariés licenciés, d'après les syndicats. Frédéric Roux, délégué CGT du groupe Carrefour, dénonce dimanche une casse sociale. "C'est un énorme gâchis", regrette-t-il au micro d'Europe 1. "À partir de juillet, les salariés de Carrefour proximité France vont entrer dans une période de reclassement interne. Carrefour va leur proposer des postes dans le groupe. Mais pour un même poste, plusieurs salariés devront candidater. Tous les salariés ne seront pas reclassés. On peut estimer qu'ils seront 1.000 et donc licenciés, fourchette basse." Selon le syndicaliste, les syndicats sont en train de se mettre en ordre de marche pour défendre les emplois. Ils appellent à de nouvelles négociations et se

disent prêts à aller devant la justice pour contester ce plan social.

Les Carrefour du Nord particulièrement touchés. D'après la liste que s'est procurée Midi Libre, le plus gros tribut est payé par les magasins du Nord avec 59 boutiques sur le point de baisser le rideau. À l'inverse, les Carrefour installés en région parisienne ne sont que 15 à être menacés de fermeture.

Sur le même sujet :

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #CGT carrefour contre le plan bompard

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article