Nîmes : la colère monte chez Carrefour

Publié le 17 Mars 2018

Le site logistique de Saint-Gilles a été fortement ralenti toute la journée de mercredi.

Le site logistique de Saint-Gilles a été fortement ralenti toute la journée de mercredi.

 

Q uelques semaines après les annonces du PDG, Alexandre Bompard, présentant un plan de licenciements de 2 400 personnes et la fermeture de 273 magasins, la direction annonce une participation aux bénéfices pour les salariés de 57 euros brut, alors que le groupe faisait un milliard d'euros de profits sur l'exercice 2017.

Sur les 22 sites français de la branche logistique, la Supply chain de Carrefour, une dizaine ont débrayé, mercredi 14 mars, pour protester contre l'annonce de la participation aux bénéfices pour 2017 de 57 euros brut.

 

Au dépôt de Saint-Gilles, près de l'aéroport de Nîmes-Garons, près de 90 % des salariés en CDI ont participé au mouvement, toute la journée. Celui-ci a consisté à ralentir le trafic des poids-lourds.

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #INFORMATIONS SITE DE CSC SAINT GILLES

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article