SITE DE SENNECE LES MACON EN GREVE

Publié le 28 Mai 2017

GREVE CARREFOUR - 1.jpg

Lors de la grève des salariés de Carrefour Supply Chain à Sennecé-lès-Mâcon, un filtrage des camions a eu lieu du mardi 23 mai 22h00 au mercredi 24 mai 15h00.

Communiqué de presse

Les salariés Carrefour Supply Chain France

Les raisons de l’action du 23 mai 2017 des salariés de Carrefour Supply Chain France, sont identiques depuis des années suite aux différentes NAO.
Ils refusent d’être pris en otage dans le jeu de la financiarisation discriminatoire engagée par l’entreprise et le Groupe.

Cet objectif de profitabilité exercé depuis l’arrivée du PDG Mr PLASSAT Georges ne cesse d’accroître les différences entre les catégories des salariés de l’entreprise mais aussi permet une redistribution massive envers les actionnaires et le PDG.

Depuis 2012 arrivée du PDG sa rémunération est passée de 1,1Millions d’euros à 9,7Millions d’euros en 2017 pendant ce temps les Employés de l’entreprise ont été augmenté de 4,1% en 5 ans.

En 2017, les bénéfices créés 1Milliards d’euros ont été ventilé à 50% vers les actionnaires et à hauteur de 8% vers les 100 000 salariés.

Au dernier bilan social, les 10 Cadres les plus payées ont vu leur rémunération augmentée de 20% pour atteindre 16 000 Mensuel, les Minimas des Agents de Maitrises en 2017 ont été revalorisés de 260e Mensuel, les Employés ont dû subir 0,5% de redistribution sur leurs salaires.

Les salariés ont raison de refuser d’être les victimes de cette logique financière, cette politique outrancière est devenue insupportable et humiliante.

Par leur action, à l’appel de la Cgt le 23 MAI, les salariés réclameront une autre politique d’entreprise, celle de la reconnaissance de l’engagement et des compétences des Employés à travers une redistribution équitable et motivante pour ceux qui sont à l’origine des richesses dégagées.

Le Syndicat CGT CSC France

Rédigé par SYNDICAT CGT LOGISTIQUE CARREFOUR SUPPLY CHAIN

Publié dans #Grève des entrepôts de la Logistique CSC

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article